Quelle distance nager pour se muscler ?

La natation est un des sports les plus recommandés par les médecins, car il sollicite tous les muscles de votre corps. Ainsi pour une musculature harmonieuse, varier les nages et la distance pour travailler les muscles. Quel est le trajet pour se muscler à la nage ? Plus d’information dans la suite de cet article.

La nage qui muscle le plus

Le crawl est la technique de nage permettant de se muscler le plus. En effet, contrairement à d’autres technique tel que le papillon, le crawl est une discipline de natation modulable que tous peuvent pratiquer sans courir de risque de finir blessé. Il se pratique sur l’abdomen avec une alternance de mouvements des bras et de pulsations des jambes. Lors de ce mouvement, vous devez travailler beaucoup le haut de votre corps pour vous pousser dans l’eau, mais dans une moindre mesure le bas du corps. Pour garantir un maximum de résultats pour les fesses, les cuisses et les mollets, Marie Naëgelé, sauveteuse et ambassadrice de la marque Aréna, recommande l’utilisation de mini chaussons. Cette utilisation permet d’accentuer la résistance dans l’eau et de demander plus d’effort à vos muscles. En plus, un effet drainant et massant sera sur par ailleurs mis en avant. Ainsi, cela permet de lutter contre les jambes lourdes et la cellulite.

Lire également : Des vêtements de running éco-responsables et performants

La distance à parcourir à la nage pour se muscler

Si vous êtes un expert de la nage, vous pouvez vous fixer de longue distance comme objectif. Idéalement, vous pourrez choisir des distances allant de 1 à 1,5 km. Par contre, si vous êtes un débutant, vous pouvez déjà vous fixer comme objectif de parcourir 500 m. Cependant, il n’est pas très recommandé pour un débutant de se fixer des distances comme objectif. Vous pouvez pour ne pas vous fixer des limites, choisir des objectifs de temps. Choisissez par exemple pour un départ de faire 30 minutes à une heure de nage.

Un nageur professionnel est en mesure d’effectuer des distances allant de 2,5 km à plus. Essayer de rivaliser avec un professionnel alors que vous venez à peine de débuter serait prendre le risque de vous décourager et d’abandonner cette discipline. La pratique régulière est le secret pour réussir à se muscler avec la nage. Choisissez donc une fréquence hebdomadaire de pratique et augmentez progressivement votre temps de nage. Ainsi, vous progresserez rapidement et vous pourrez bientôt parcourir des distances de nage équivalente à celle d’un professionnel. Plus vous nagez sur de longues distances, plus vous augmenterez votre masse musculaire.

A lire en complément : Les incroyables effets de l'activité physique sur le bien-être mental

La technique de nage à privilégier pour renforcer ses muscles

La technique de nage est également un élément important à prendre en compte si l’on souhaite se muscler par la natation. Effectivement, certaines techniques sont plus efficaces que d’autres pour renforcer les muscles.

Le crawl et le dos crawlé sont des nages très sollicitantes pour le haut du corps : épaules, bras et pectoraux. Le papillon, quant à lui, permet de travailler les abdominaux ainsi que les cuisses, car il requiert une coordination importante entre ces deux parties du corps. Quant à la brasse, elle permet de faire travailler l’ensemble des muscles situés sur la partie avant du corps.

Vous devriez demander conseil auprès d’un coach sportif ou d’un professionnel qualifié si nécessaire.

Nager régulièrement sur des distances adaptées tout en variant sa technique peut s’avérer très bénéfique pour développer sa masse musculaire grâce aux différents mouvements répétitifs effectués pendant chaque séance. Toutefois, pour obtenir des résultats optimaux, il est recommandé d’être suivi par des professionnels du domaine et d’avoir une alimentation équilibrée en complément de la pratique sportive.

Comment adapter sa séance de natation en fonction de ses objectifs de musculation

Selon vos objectifs de musculation, vous devez nager en conséquence. Si vous cherchez à développer une masse musculaire importante, il est recommandé d’opter pour des séances plus longues avec un nombre restreint de répétitions. Effectivement, les efforts prolongés permettent aux muscles sollicités pendant la nage de travailler plus intensément et donc de se développer davantage.

En revanche, si vous cherchez plutôt à sculpter votre corps et à tonifier vos muscles sans forcément gagner en volume, privilégiez des séances plus courtes avec un nombre élevé de répétitions. Cette méthode permettra aux muscles sollicités pendant la nage de se renforcer progressivement tout en leur offrant une résistance modérée.

Vous devez également faire des exercices complémentaires qui ciblent spécifiquement les groupes musculaires que l’on souhaite travailler. Des mouvements tels que les pompes ou encore le gainage peuvent aider à renforcer les bras, le dos ou encore les abdominaux.

Il ne faut pas négliger l’échauffement avant chaque session afin d’éviter toute blessure due au manque d’étirement ou bien au choc thermique entre l’eau froide et le corps chaud. Un étirement complet après chaque entraînement peut aussi être bénéfique pour détendre ses muscles et éviter toutes douleurs ultérieures.

La distance idéale pour se muscler dépendra principalement des objectifs fixés par chacun ainsi que du temps disponible pour pratiquer ce sport régulièrement. Il faudra aussi veiller à la qualité de l’entraînement, à l’alimentation et au repos pour obtenir des résultats optimaux.

vous pourriez aussi aimer