Guide pour réussir l’initiation à la course à pied

Il n’est pas évident pour les débutants de la course à pied de se retrouver entre ce qu’il faut et ce qu’il ne faut pas faire. Par ailleurs, la progression est essentielle, mais il faut trouver le bon rythme. Alors, comment s’y retrouver et quels sont les erreurs à éviter ?

Échauffement, une étape importante de la course à pied

Dans la course à pied, l’échauffement est essentiel même s’il est souvent délaissé par de nombreux coureurs. Cette phase est importante puisqu’elle aide à atteindre de meilleures conditions physiques. L’échauffement est aussi recommandé puisqu’il permet d’éviter de brusquer le corps, réduisant ainsi les risques de blessure durant la pratique. En s’échauffant, la température corporelle et musculaire augmente en vue de préparer le corps à effectuer des efforts plus intenses. Aussi, l’échauffement sert à se préparer mentalement à faire des efforts. Ce n’est pas tout, car l’échauffement est aussi indispensable pour accroitre l’oxygénation des organes. Si cette phase est aussi importante, c’est parce qu’elle permet également d’augmenter la fréquence cardiaque, servant d’avertissement pour le cœur face à l’effort à faire durant la course à pied. Dans ce magazine running, vous trouverez également de nombreux conseils. Ceci dit, l’échauffement devrait se faire progressivement en montant peu à peu d’intensité comme suit :

A lire aussi : Les sportifs engagés : quand le sport devient un vecteur de changement social

  • Une dizaine de minutes de corse à pied lent
  • Quelques gammes : montée de genoux, etc.
  • Accélérations progressives, etc.

Adopter la bonne vitesse

Après l’échauffement, il est important d’adopter la bonne vitesse. Cependant, il n’est pas évident de s’y retrouver surtout pour les débutants. Ici, l’objectif c’est de trouver le bon rythme auquel le coureur peut parler durant la course à pied sans essoufflement. Cela dit, il est conseillé d’utiliser ce dernier en tant qu’indicateur afin de déterminer si le coureur maitrise le rythme auquel il évolue durant l’activité. Cette astuce est appelée « endurance fondamentale », elle représente la base de la pratique de la course à pied. En adoptant cette allure, il sera possible de courir plus vite et sur une plus longue période. Il est donc important de se baser sur cette technique pour réussir à trouver le bon rythme. Ce n’est pas tout, puisque cette pratique aide également à muscler le corps et à accroitre le volume d’entrainement.

Mettre en place des objectifs réalisables

Dès lors que la vitesse est bien maitrisée, il faut se fixer des objectifs qui varient en fonction du niveau du coureur et de sa capacité d’investissement. Il s’agit de mettre en place des objectifs réalistes qui peuvent être atteints facilement. Dans un premier temps par exemple, il est conseillé de courir pendant une demi-heure sans essoufflement et de prévoir une séance par semaine. Ensuite, il ne faut pas hésiter à augmenter le rythme en envisageant 2, puis 3 séances hebdomadaires. Dans la course à pied, se fixer des objectifs est essentiel pour améliorer ses capacités physiques comme son endurance. Il s’agit également d’une technique permettant de se motiver et d’accroitre la confiance en soi puisqu’elle encourage toujours à aller de l’avant.

A découvrir également : Exceller en ski : l’importance de dénicher les meilleurs articles de sport à Grenoble

Bien choisir ses chaussures de running

Pour pratiquer la course à pied dans les meilleures conditions, il ne faut pas négliger les équipements. En dehors des tenues qui doivent être adaptées et confortables, il faut accorder une attention particulièrement aux chaussures. Dans un premier temps, il faut opter pour une paire dont les caractéristiques s’adaptent au type de terrain sur lequel pratiquer la course à pied. Pour les débutants, il est recommandé de choisir une course sur la route, car le parcours est simple et sans aspérités. Le volume d’entrainement doit également être pris en compte dans les choix des chaussures. Ces dernières doivent être adaptées à la distance parcourue pour offrir le confort et la performance escomptés tout en résistant à l’usure. Aussi, il est important pour le coureur de déterminer sa foulée. Pour ce faire, il est conseil d’observer l’usure des anciennes chaussures pour déterminer les zones les plus usées. Enfin, le confort offert par les chaussures est aussi essentiel, il s’agit de se tourner vers une paire qui permet de se sentir à son aise même en parcourant de longs kilomètres.

vous pourriez aussi aimer