Comment apprendre à courir correctement ?

Le corps humain est une machine extraordinaire qui mémorise au fur et à mesure les gestes que vous effectuez. Courir de la bonne manière ne se fait pas donc du jour au lendemain. Il faut donc un exercice régulier et l’application des conseils suivants.

Regarder 50 m en avant pendant la course

Dès le début de la course, il est recommandé de regarder 50 m à l’avant. Il faut donc éviter de regarder ses pieds. En effet, regarder en avant permet de mettre le poids en avant du centre de gravité. Ce qui vous amènera à surutiliser vos quadriceps.

Lire également : Les meilleurs jouets pour Noël pour les enfants de 2 à 4 ans

Grandir

Bien courir signifie également avoir son corps droit comme une ligne. Ne vous penchez donc pas trop en avant et évitez surtout de le faire vers l’arrière. Pour savoir que vous êtes droit, vous devez tenir vos épaules légèrement en avant du centre de gravité.

Réduire les pas et augmenter la cadence

Pour bien courir, il faut faire de petits pas et des cadences de 170 pas par minutes. Vous devez courir comme s’il n’y avait pas de chaussures à vos pieds. C’est la raison pour laquelle vous devez éviter les chaussures trop lourdes.

A lire aussi : Pourquoi est-il important de recourir à un coach sportif ?

Faire moins de bruit au sol

Pour améliorer la course, vous devez faire le moins de bruit possible. Le lieu de la course doit être calme. Cela vous permet d’entendre vos foulées et corriger au fur et à mesure que vous avancez. Faites-le sans trop penser à votre pose de pied.

Rebondir en avant, pas vers le haut

Pour avancer dans la course, il faut nécessairement l’effet de rebond. Le corps étant élastique, il offre la possibilité de réutiliser l’énergie due à l’impact du sol. Utiliser donc à bon escient cette énergie pour aller vers l’avant et non vers le haut. Vos bras doivent également suivre ce mouvement et aller en avant sans se croiser.

Avoir les épaules relâchées

Pendant la course, vous devez essayer de maintenir vos épaules relâchées et basses. Ils doivent être à 90 degrés de votre coude pour mieux accompagner le mouvement de la course.

Détendre les mains

Les mains sont souvent négligées dans les courses. Et pourtant en gardant les poings fermé et serré, cela peut vous ralentir. Tout comme au repos, faites l’effort de garder vos mains détendues pendant la course.

Courir régulièrement pour retenir le bon geste

Il est vrai que suivre ces conseils semble très simple, mais leur application ne peut pas être parfaite du jour au lendemain. Vous devez sans cesse courir pour vous améliorer et intégrer les différents conseils donnés. Avec le temps et sans même vous en rendre compte, vous serez beaucoup plus efficace dans la course.

Respirer correctement pour améliorer l’endurance

La respiration a une influence majeure sur l’endurance et la performance en course à pied. En effet, une mauvaise respiration peut causer de la fatigue prématurée et limiter votre capacité respiratoire.

Il ne sert à rien de retenir sa respiration pendant la course : cela limite l’apport en oxygène des muscles qui travaillent durant cet effort physique intense. Il est donc recommandé d’adopter un rythme régulier de respiration avec des inspirations profondes axées sur le diaphragme, suivies d’une expiration longue et régulière.

Le fait de bien contrôler sa respiration vous permettra non seulement d’améliorer votre endurance, mais aussi de mieux gérer vos efforts physiques, ce qui vous aidera grandement dans vos séances d’exercices intensifs.

Apprendre à courir correctement passe par le développement progressif des qualités physiques liées au sport : souplesse, force musculaire, équilibre cardio-vasculaire, mais aussi par le perfectionnement des techniques telles que la posture corporelle ou encore la gestion de sa propre respiration.

S’étirer avant et après la course pour éviter les blessures

S’étirer avant et après une séance de course est essentiel pour éviter les blessures. Cela permet aussi d’améliorer votre flexibilité, ce qui est capital pour maintenir une bonne posture corporelle pendant la course.

Avant l’effort, il est recommandé de réaliser des étirements dynamiques, c’est-à-dire des mouvements amplifiés et contrôlés afin de préparer progressivement vos muscles à l’effort intense qu’ils vont fournir durant la course. Les étirements statiques quant à eux doivent être réalisés après chaque séance. Ils consistent en un allongement passif du muscle visant à améliorer sa souplesse.

En cas de douleur ou d’inconfort lors des étirements, pensez à ne pas forcer sur le muscle concerné. Il peut être judicieux dans ces conditions de consulter un professionnel comme un kinésithérapeute ou un ostéopathe qui sera capable d’évaluer avec précision votre condition physique.

Lors de la course à pied, il faudra privilégier des étirements simples tels que ceux du quadriceps ou encore ceux du mollet.

Apprendre à courir correctement nécessite non seulement une pratique régulière mais aussi le respect strict des règles élémentaires telles que : respirer correctement, prendre soin de son corps par les temps morts (étirements), s’hydrater… Équipé, vous pouvez facilement repousser les limites de votre condition physique et progresser vers des performances toujours plus impressionnantes.

vous pourriez aussi aimer